NATURAL SELLER

NATURAL SELLER

Vous avez sans doute déjà entendu parler du métier de vendeur ou de commercial, de VRP (Voyageur Représentant Placier), des métiers qui consistent à aller vers les autres (BtoB ou BtoC ou encore BtoBtoC) pour vendre quelque chose.

Ce sont des métiers qui existent depuis des décennies voir plus.

Avec l’arrivée du numérique il y a une autre façon de vendre qui s’est développée c’est le Social Selling ou Vente Sociale.

C’est la démarche qui consiste à utiliser les réseaux sociaux dans le processus de vente. Ce type d’approche consiste à mettre en œuvre des outils comme LinkedIn, Twitter, SlideShare ou Facebook.

Aujourd’hui nous allons parler de quelque chose de nouveau ou peut-être de vieux.

Le NATURAL SELLING ou VENTE NATURELLE, par un NATURAL SELLER.

Là où le Social Selling consiste à utiliser les réseaux sociaux pour atteindre ses prospects, le Natural Selling consiste à revenir aux bonnes vieilles méthodes qui sont le réseautage direct avec les gens.

Toutefois dans ce cas on ne cherche pas des prospects à tout prix et à leur vendre des choses mais surtout à se créer un réseau qui vous sera utile plus tard.

  • Identification
  • Mise en relation
  • Diffusion d’informations
  • Recommendations

Vous retrouverez ici les mêmes principes que dans n’importe quelle stratégie de vente mais cette fois-ci vous vous attachez plus à la rencontre et à l’humain.

Composants du Natural Selling

La prospection :  En utilisant les réseaux de soirées et de rencontres vous allez pouvoir toucher un maximum de gens et vous faire des contacts, cela est dans doute plus long que via les réseaux sociaux mais vous aurez l’occasion de rencontrer les gens en vrai et de discuter avec eux ce qui permet de créer un lieu plus fort.

La gestion de votre réputation : développer l’engagement que les gens peuvent avoir pour vous, n’essayez pas de vendre quelque chose, apprenez à connaître les gens et à discuter de choses qui les intéressent.

Les autres : soyez bon et les autres parlerons de vous dans les soirées voir vous proposerons des contacts.

Techniques

La première consiste à faire en sorte que tout le monde vous connaisse et ainsi avoir la possibilité d’obtenir un maximum d’informations.

La deuxième consiste en vous limitant à un nombre de personnes déjà bien implantées et qui pourra vous donner les informations nécessaires à votre selling.

TRAVAIL & EMPLOI

Aujourd’hui j’avais envie de vous partager une pensée importante dans le monde dans lequel nous vivons aujourd’hui. On parle toujours d’avoir un travail. Mais ne confondez pas travail et emploi. Deux notions bien distinctes.

Quand vous discutez avec quelqu’un qui est sans emploi ça lui arrive souvent de dire qu’il n’a pas de travail et qu’il doit vite en trouver un!

Mais ne vous inquiétez pas cette personne est bel et bien sans emploi car elle a sans doute déjà un travail.

Si vous vous occupez de votre potager, de vos enfants, si vous fabriquer des choses, que vous êtes occupés à faire, vous avez sans doute un travail et vous ne vous en êtes pas encore rendu compte.

L’emploi, pour faire simple, c’est un travail rémunéré, récompensé par une rémunération, et qui fait l’objet d’un contrat qui, au passage, devrait être qualifié « d’emploi » et non « de travail ». La rémunération récompense un travail précis, réalisé dans un lieu fixe pendant un temps donné. L’emploi a été créé lors de la Révolution industrielle à la fin du XIXème siècle. Il n’existait pas avant.

Dans notre société, l’emploi confère un « poste », un statut social, une considération. L’emploi permet aussi et surtout d’accéder au logement. Tant pis pour toutes celles et ceux qui n’en ont pas, qui n’ont pas d’Assedics, qui ne savent pas qu’ils ont droit au RSA, qui abandonnent la procédure devant sa complexité ou enfin qui s’interdisent par fierté, par amour propre, de le solliciter pour ne pas « revendiquer » leur condition de pauvre.

L’emploi permet également d’entrer dans la fameuse catégorie des « actifs » car c’est bien connu seuls celles et ceux qui ont un emploi sont actifs…

Le travail, quant à lui, c’est une activité diverse et variée qui permet de contribuer au bien commun. Ainsi, lorsque vous exercez une activité artistique, créative ou bénévole, vous travaillez sans pour autant être rémunéré. Le travail ne peut donc ni se raréfier, ni encore moins disparaître.

Il y aura toujours du travail, même je jour où il n’y aura plus d’emplois !

Lorsqu’un artiste peint, lorsqu’un écrivain écrit un roman, lorsqu’un comédien répète une pièce de théâtre, il travaille. Si le premier ne vend aucun tableau, il ne touchera aucune rémunération. Idem pour le second s’il ne trouve aucune maison d’édition pour publier son livre et pour le troisième si la troupe ne trouve aucune scène pour se produire. Le statut d’intermittent du spectacle permet aux artistes de continuer à vivre entre deux projets.

Et il en va exactement de même pour le créateur d’entreprise qui peut travailler plusieurs mois sans toucher la moindre rémunération. Les Assedics peuvent éventuellement lui permettre de « tenir » le temps qu’il puisse vivre de sa nouvelle activité.

Allons plus loin, d’autres personnes, encore plus nombreuses, travaillent sans même avoir la perspective de toucher un jour une rétribution financière. Ainsi, une personne engagée activement dans une association travaille, une mère qui élève ses enfants à la maison travaille, une personne qui jardine travaille, une personne qui bricole chez elle travaille, le/la coach d’une équipe de Foot, de Hand, de Basket, de Volley… travaille, une personne qui partage son enthousiasme dans son voisinage travaille…

Qu’en est-il du demandeur d’emploi ?

S’il n’a pas d’emploi, puisqu’il en recherche un, il a bel et bien un… travail, sa recherche d’emploi ! D’où la pertinence de l’expression consacrée « la recherche d’emploi est un travail à temps plein ».

CONTACT 1 TO 1

Voici un article sur comment contacter un interlocuteur qui vous intéresse. Aujourd’hui avec le développement des réseaux sociaux c’est devenu plus facile de rentrer en contact avec des personnalités ou des gens qui pourraient vous aider dans vos projets.

Que vous soyez en recherche d’emploi ou en création d’entreprise il est toujours bon de pouvoir rencontrer des futurs recruteurs ou des partenaires/ investisseurs potentiels.

1to1

Le meilleur moyen de créer un dialogue et une dynamique est de pouvoir rencontrer de manière informelle les personnes que vous voulez toucher.


Voici des techniques d’approches pour contacter des personnes via les réseaux sociaux et ensuite pouvoir leur parler dans un cadre en dehors de l’entreprise de manière à présenter son projet professionnel ou d’entreprise.


Montrer son meilleur profil

Il faut commencer par soigner sa première impression en ligne avant d’envoyer un quelconque message. Penser à bien préparer votre profil pro sur Facebook, Linkedin, Viadeo, Xing ou autre réseau social, en plus de votre profil personnel pour les amis.

C’est donc le moment ou jamais de faire bonne impression en choisissant une bonne photo et en valorisant son parcours en fonction de l’impulsion que l’on veut donner à sa carrière. Étoffer votre profil avec de vieilles connaissances et d’anciens collègues avant de viser trop haut. « Car si vous n’affichez qu’une dizaine de contacts, vous passerez vite pour un touriste sur les réseaux sociaux. »


Mettre les formes lorsqu’on contacte quelqu’un

Quand le moment est venu de contacter des recruteurs/Investisseurs/partenaires, ne jamais oublier la règle numéro deux : y mettre les formes ! On ne sollicite pas un nouveau contact sans accompagner sa demande d’un petit message.

Même par internet, un message doit être bien tourné. Il faut formaliser les choses et rédiger dix lignes puissamment écrites, sans fautes d’orthographe et avec un minimum de politesse si on espère quelque chose en retour.

Aujourd’hui, on peut vite atteindre quelqu’un d’intéressant sur les réseaux en une ou deux étapes. Comme dans la vie, mieux vaut contacter avant un ami commun dont on pourra se recommander dans son premier message. C’est aussi une façon de personnaliser sa démarche et de la rendre plus efficace, car il est rare que l’on ne vous réponde pas si vous êtes “envoyé” par quelqu’un.


Éviter les faux pas

Pas de fautes d’orthographes, pas de fautes de grammaire, pas de fautes de langage.

Quand on écrit son message, on ne demande pas tout de suite ce que l’on recherche, il faut d’abord faire en sorte de pouvoir rencontrer la personne pour apprendre à se connaitre avant de lâcher la demande.

Il est plus intelligent de rester un peu vague sur sa démarche, de demander un éclairage sur le marché, voire un rendez-vous.

Au final, il est essentiel de personnaliser la relation, comme si elle était unique. Autant dire qu’il faut aussi savoir cacher un peu son jeu quand on cible plusieurs recruteurs/Investisseurs en même temps.

help_advice

LA POWER POSTURE

Salut à toutes et à tous.

Voici le premier article que vous pourrez consulter sur le site.

J’avais envie de vous partager le concept de power posture, qui est un concept pour biens e préparer pour des entretiens d’embauche mais aussi dans la vie en général quand on est dans une situation de prise de parole.

COMMENT SE METTRE EN POWER POSTURE

La power posture c’est quoi? c’est le moment ou vous vous préparez pour un moment important qui peut être stressant. L’objectif est d’avoir une attitude pendant deux minutes qui va vous permettre de vous gonfler à bloc.

Tout d’abord le plus gros avantage de cette technique est qu’elle ne prend que 2 minutes pour réussir. Des recherches récentes provenant de l’Université de Harvard, de l’Université de l’Oregon, de l’Université du Texas et de nombreux autres endroits révèlent que les leaders puissants et efficaces ne partagent pas seulement des mentalités similaires, mais aussi des niveaux hormonaux similaires. Plus précisément, les leaders puissants ont tendance à avoir des niveaux plus élevés de testostérone et des niveaux inférieurs de cortisol.

Des niveaux plus élevés de testostérone (hommes et femmes) entraînent des sentiments accrus de confiance. Pendant ce temps, des niveaux inférieurs de cortisol conduisent à une diminution de l’anxiété et à une capacité améliorée à faire face au stress.

Voici ce que cela signifie: si vous appréciez ces niveaux hormonaux, vous êtes biologiquement préparé à être plus assertif, confiant et détendu. Dans le même temps, vous allez être moins réactif au stress et plus susceptible de bien gérer les situations de pression. En d’autres termes, les niveaux exacts d’hormones peuvent vous faire sentir plus confiants et moins stressés.

Ce qui est particulièrement important pour la testostérone et le coritsol, c’est que vos niveaux de chaque hormone peuvent changer rapidement en fonction des indices sociaux, physiques et environnementaux qui vous entourent.

Qu’est-ce que cela a à voir avec plus de confiance en soi? Eh bien, il s’avère que l’un des indices physiques qui influent sur ces deux hormones est le langage corporel. Et si vous comprenez comment améliorer votre langage corporel, vous pouvez augmenter votre testostérone, diminuer votre cortisol, et « magiquement » vous sentir plus confiant et tolérer le risque.

Parlons du lien entre le langage corporel et la confiance en soi!

Langue du corps: les « Power Poses »

Amy Cuddy est chercheuse à l’Université de Harvard qui étudie le langage corporel et l’impact qu’elle a sur vos hormones.

Cuddy et son équipe ont classé différentes positions de corps comme des poses de « haute puissance » ou « faible puissance ». En général, les poses de haute puissance sont ouvertes et détendues tandis que les poses de faible puissance sont fermées et surveillées.

COMMENT METTRE EN PLACE LA POWER POSTURE MAINTENANT?

La pose de haute puissance la plus connue et polyvalente est surnommée « The Wonder Woman » pose. 

Vous vous levez bien avec votre poitrine et vos mains sur vos hanches. Les images ci-dessus montrent des femmes puissantes comme Christine Lagarde et Beyonce dans la pose classique de « Wonder Woman ».

Juste pour être clair: malgré le surnom, l’impact de ces poses est aussi pertinent pour les hommes que pour les femmes. Voilà donc comment ça se passe, avant un entretien, un moment important vous allez dans les toilettes ou dans un autre endroit avec un miroir et vous trouvez votre posture de puissance pendant 2 minutes et vous lachez vos hormones.

Ensuite lors du fameux moment important vous serez plus détendu pour le réussir.